Bienvenue à Babelville

Babelville, un quartier qui affirme son Moi urbain

Psychanalyse urbaine d’un quartier de Paris... le Bas-Belleville

Parfois quand on sait les écouter, les territoires s’expriment. C’est ce qu’a fait l’Agence Nationale de Psychanalyse Urbaine avec Babelville, un quartier qui s’est dévoilé en se couchant sur le divan. L’ANPU a découvert que bon nombre de richesses du quartier étaient enfouies dans les sous couches profondes de son inconscient.

Voilà pourquoi l’ANPU a proposé de révéler ces trésors au monde entier pour que petit à petit les habitants et acteurs du quartier ne disent plus je suis au bas de Belleville, ou à côté d’Oberkampf mais bien avec un large sourire empli de fierté :

" J’habite à Babelville !
Soyez les bienvenus à Babelville ! "

Babelville est un quartier qui a décidé d’exister par lui-même, plutôt que de se définir par rapport aux voisins, comme il a pu le faire tout au long de son histoire. Aujourd’hui, Babelville est une sorte de frontière épaisse, de zone tampon entre Paris et Belleville, entre l’Asie et l’Afrique, entre les bobos et les mal lotis, entre l’Islam, le Judaïsme et le Christianisme. Historiquement, la rue de la Fontaine-au-Roi est le trait d’union entre Paris et Belleville. D’abord née, dès les origines de Paris, le long du ru (petit ruisseau) de Ménilmontant, cette rue s’est creusée une prolongation pour permettre de créer une sorte de cordon ombilical entre Paris, la ville mère, et Belleville, la grande sœur indépendante.

Le fait d’avoir toujours été à la frontière, à la marge, a permis à Babelville de cultiver une personnalité riche d’influences et d’inventivité. En témoigne les fameuses montagnes russes nées au début du 19e siècle porte de Belleville. Cette envie d’inventer dans la joie et la bonne humeur un vivre ensemble novateur est toujours très présent dans ce quartier que nous vous invitons à découvrir.

Un tatouage urbain qualifie son corps et révèle tout un tas de jaillissements d’initiatives citoyennes, modèle pour le monde entier en matière d’urbanité. Nous ne cachons pas que la présence mystérieuse d’une eau un peu magique semble irriguer en souterrain toutes ces initiatives. En effet, contrairement à ce que son nom semble indiquer, la rue de la Fontaine-au-Roi n’a jamais irrigué les fontaines parisiennes avec l’eau de Belleville. C’est le ru ancestral qui selon une radiesthésiste renommée et normande transmettrait au quartier un fluide énergétique puissant.

N’hésitez pas à questionner sur ce sujet ou un autre, le colporteur de bonnes nouvelles qui déambule dans le quartier et détient les clés de tous les secrets de Babelville !

Et en attendant, on vous souhaite la bienvenue à Babelville !

Laissez vous guider dans le quartier par les marquages au sol, devinez quel trésor se cache derrière chaque marque, et trouvez plus d’explications sur les plans accrochés aux murs.

Les études de cas

Retour à la carte

« La psychanalyse urbaine de la rue de la Fontaine au Roi » s’inscrit dans le cadre du projet de RECONQUETE URBAINE voté dans le budget participatif 2014 et de la mission Politique de la ville - AMO : pOlau (pôle des arts urbains) - Maire de Paris - Mairie du 11 ème