Les études de cas

Notre gros souci a toujours été l’archivage. L’agence ayant été ravagée deux fois par un incendie, plusieurs ordinateurs ayant disparu sous des éboulements ou à la suite de rixes avec des voisins, il ne nous reste malheureusement que peu de traces de nos travaux. En cliquant sur les pointeurs, vous pouvez avoir la chance de tomber sur un rapport assez détaillé mais il faudra parfois vous contenter d’une simple photo-souvenir, une vague impression ou une bribe de conversation, allez savoir, vous verrez bien...

LES VILLES ET TERRITOIRES DéJA COUCHéS SUR LE DIVAN
Vierzon (via Bandits-Mages), les Côtes d’Armor (Conseil Général des Côtes d’Armor), Tours (le Polau), Rouen (Service du patrimoine de la Ville de Rouen), Béthune (La Maison de l’Architecture de Lille/Festival Z’arts Up/Culture Commune), La Zone de l’Union (SEM "Ville renouvelée"), Châlons-en-Champagne (festival "Furies"), Villeurbanne (Ateliers Frappaz), Cergy-Pontoise (festival "Cergy-soit !"), Marseille/Belle de Mai (Théâtre des Bancs Publics et Lieux publics), la SBABA, la Saint-Brieuc Agglomération Baie d’Armor (l’ODDC), Dunkerque (Fructôse), Dalston/Londres (Barbican Art Gallery), Armentières (service culturel de la Mairie d’Armentières), Parthenay (festival AH !), le Pays du Layon (Théâtres en scène), Aubagne (théâtre Le Comédia et Lieux Publics), Port-saint-Louis du Rhône (Le Citron Jaune et Lieux Publics), le Kokkedal, Helsingor (Thater of Helsingor, Danemark), Helsinborg (Dunkers Cultural House, Suède), la Baie d’Armor (la Briquetterie), les Flandres (Musée départemental de Flandre), Antigone/Montpellier (festival ZAT, Zone Artistique Temporaire), Flers dans l’Orne (Scéne Nationale 61), Valence (Comédie de Valence), Mons en Belgique (Maison-Folie de Mons), Communauté Urbaine de Bordeaux (Festival Chahuts), Dunkerque (Collectif Fructôse), Annonay (Quelques p’Arts…. Scène Rhône-Alpes), Martigues (Service culturel de la Mairie de Martigues/Lieux Publics), Indre (service culturel de la ville d’Indre (44)), Port-Marianne/Montpellier (festival ZAT, Zone Artistique Temporaire), les départements de l’Ardèche et de la Drôme (Comédie de Valence/scène itinérante), Saint-Nazaire (Le Fanal), Vire (Le Préau), Alger (le Théâtre des Bancs Publics de Marseille/Maison-Folie de Wazemmes), Hénin-Beaumont (Mairie de Hénin-Beaumont/Culture Commune), Rennes Métropole (Au bout du plongeoir), L’île de Ré (avec le SCOT), la Camargue (avec le Citron Jaune), Senart (dans le cadre du SCOT/40 ans de Senart), Le Vaucluse (avec la scène nationale de Cavaillon), St Denis (avec la ville de Saint Denis), le Bocage Normand avec le Préau (CDR de Vire), Fécamp (le théâtre le Passage), Cherbourg (scène nationale le Trident), le Jura (Scènes du Jura), Drancy (avec la mairie de Drancy et le réseau des médiathèques de Drancy-Dugny-Le Bourget), Annemasse et Genève (avec Chateau Rouge à Annemasse et Amstragram à Genève dans le cadre du projet européen « la fabrique de dépaysement »), le Jura (avec les scènes du Jura dans le cadre du projet européen « la fabrique de dépaysement »), l’EPSM de Lille-Métropole (avec le Vivat d’Armentières), Cherbourg (avec la scène nationale le Trident et en partenariat avec l’ESAM de Caen/Cherbourg (Ecole Supérieure d’Arts et Médias), St Julien en Genevois (avec les Trois points de suspension), Tunis (avec l’école de l’acteur du Théâtre National de Tunis dans le cadre du projet Füga), le Grand Mons (dans le cadre de Mons 2015), Decazeville (avec Derrière le Hublot et la communauté de commune du bassin de Decazeville-Aubin), Velizy-Villacoublay (avec le Théâtre de l’Onde), Bruxelles (opérations divan et agence de campagne dans le cadre de la Nuit Blanche)


Livre de référence : La ville sur le divan